Select Page

Mercredi matin, Françoise Nyssen a publiquement plaidé pour l’organisation d’un hommage national. Emmanuel et Brigitte Macron ont fait savoir qu’ils se rendraient aux obsèques du chanteur.

Après les réactions, l’action? Pour parfaire l’adieu à Johnny Hallyday, qui est décédé des suites d’un cancer dans la nuit de mardi à mercredi, l’Élysée envisage d’organiser un hommage national dans les prochains jours. «Rien n’est décidé pour l’instant, car rien ne se fera sans l’accord de la famille, qui a naturellement d’autres préoccupations immédiates», indique-t-on sobrement dans l’entourage d’Emmanuel Macron, en laissant entendre que le président est plutôt favorable à un tel événement. «Un hommage lui sera rendu, mais il faudra voir avec la famille», a confirmé le président depuis Alger, où il est en visite officielle.


Lisez ausii:  La fondation Abbé-Pierre relève (et fustige) les dispositifs urbains anti-SDF


Selon nos informations, le chef de l’État «ne dormait pas encore» lorsqu’il a appris la nouvelle de la mort du chanteur, autour de 3 heures du matin. Il aurait été prévenu peu avant l’annonce officielle, et se serait entretenu par téléphone avec Laeticia Hallyday dans la foulée. Après lui avoir adressé ses condoléances, il lui a également fait savoir que la première dame et lui se rendraient aux obsèques de son mari, dont la date et le lieu ne sont pas encore connus.   Lire la suite