Select Page

L’Hexagone arrive en 34e position du classement international Pirls réalisé tous les cinq ans. La Russie et Singapour caracolent en tête.

À 10 ans, un écolier français lit moins bien que ses camarades européens, exception faite de la Belgique francophone. C’est ce que révèle le dernier «Programme international de recherche en lecture scolaire» (Pirls)*, réalisé en 2016 auprès des élèves de 50 pays du monde, à la fin de leur quatrième année de scolarité obligatoire – en CM1 donc, pour la France – et publié ce 5 décembre. «Il y a dans le monde plus de bon lecteurs qu’il y a 15 ans», constate l’édition 2016 de cette étude menée tous les cinq ans. Pour autant, deux pays enregistrent un résultat inférieur à 2001, année de lancement du programme: les Pays-Bas et la France…


Lisez ausii:  France: Brigitte Macron donne un prénom au bébé panda du zoo de Beauval


L’Hexagone arrive en 34e position du classement, avec 511 points, juste au-dessus de la moyenne internationale (500). Derrière elle, des pays comme le Chili (494), Malte (452), le Maroc (358) ou l’Égypte (330). Devant elle, l’Espagne (528), le Portugal (ex aequo à 528), l’Allemagne (537), l’Italie (548), les États-Unis (549) ou encore l’Angleterre (559).   Lire la suite